Quand les données sont fiables, elles sont intègres et de qualité. Les données de qualité sont complètes, disponibles, à jour et utilisables. Disposer de données fiables permet de prendre les bonnes décisions et évite notamment de commettre des bourdes. Pour trouver des informations fiables, il est conseillé de recourir à des méthodes de recherche d’informations efficaces. 

Les conséquences de la désinformation

La désinformation consiste à créer et à partager délibérément de fausses informations dans le but de créer un préjudice, donc avec une intention de nuire. Elle exploite donc des émotions fortes telles que le dégoût et la peur. La pratique est aujourd’hui devenue virale, or Internet et les réseaux sociaux sont devenus les premières sources d’informations. Ce sont les raisons pour lesquelles il s’avère toujours important de procéder à une vérification des sources. Pour plus de détails, consultez https://www.debats2012.fr/

Avez-vous vu cela : Camping Dordogne : pour une escapade d'exception

Quand les sources d’informations sont contradictoires, la confusion s’installe. La capacité de distinguer le vrai du faux se perd peu à peu. L’utilisation de sources primaires et secondaires est alors indispensable. En effet, les fausses nouvelles favorisent les divisions socio-culturelles en mettant en jeu les tensions ethniques, nationalistes, religieuses et raciales. Les éventuelles conséquences sont la survenue d’actions violentes dans les hautes sphères en politique ou dans la sphère intime quand ce sont des proches qui entrent en désaccord. Mais ces violences peuvent aussi être de nature collective. 

Les conseils pratiques pour trouver la bonne information

Les nouvelles se répandent aujourd’hui à une Vitesse V sur Internet, et ce, en temps réel. Mais elles ne sont pas toujours exactes pour la plupart. Certaines sont le fruit de pures inventions tandis que d’autres sont périmées. 

A découvrir également : Bayeux, Cité Médiévale : À la Découverte de son Patrimoine Exceptionnel

Les méthodes de recherche et la vérification des sources

Elles consistent à trouver la bonne information avec notamment l’utilisation des ressources en ligne réputées (bibliothèques en ligne, bases de données). 
La première chose à faire est la vérification de la date du contenu source, surtout pour des données chiffrées. Faire une évaluation de la crédibilité des sites web est également de mise. Les contenus objectifs sont à privilégier, car ils sont dépourvus de toute intention de convaincre le lecteur. 
L’utilisation des moteurs de recherche spécialisés permet de multiplier les sources en vue de croiser les informations. La méfiance est de mise quand une information n’est présente que sur un seul site. 

L’utilisation des réseaux sociaux avec prudence est conseillée pour éviter les méfaits de la désinformation.  À titre d’exemple, une équipe de l’Université de Sherbrooke a mené une enquête par rapport à la pandémie et ses impacts comportementaux et psychologiques.  Il en est sorti qu’un Québécois sur six pourrait souffrir de stress post-traumatique ou d’anxiété suite aux fausses informations véhiculées sur Internet. 519 sites, soit plus de 7% des sites d’actualités les plus populaires, ont mis en ligne des fausses nouvelles sur l’épidémie de coronavirus. Ces dernières se sont répandues tellement vite pour toucher des milliers de personnes, engendrant le désarroi et la perte de confiance des gens à l’encontre des divers organismes de santé et autres institutions gouvernementales.